oubli mot de passe
login Inscription | Abonnement
31.07.2012, 14:19 - Canton de Neuchâtel
Actualisé le 31.07.12, 14:43

Louis Dubois, de l'Entente, candidat à la complémentaire au Conseil d'Etat

Louis Dubois, agriculteur-viticulteur de Bevaix, sera candidat à l'élection complémentaire au Conseil d'État neuchâtelois du 14 octobre.
Crédit: DR
Louis Dubois est agriculteur-viticulteur à Bevaix.
Crédit: sp

L'Entente cantonale neuchâteloise lance un candidat à l'élection complémentaire au Conseil d'Etat, le 14 octobre: il s'agit de Louis Dubois, agriculteur-viticulteur de Bevaix. Les Neuchâtelois seront donc appelés aux urnes, puisque l'élection ne sera pas tacite.

L'Entente cantonale neuchâteloise présente Louis Dubois, agriculteur-viticulteur de Bevaix, comme candidat à l'élection complémentaire au Conseil d'État neuchâtelois du 14 octobre, a-t-elle communiqué lundi soir.

Libéral-PPN durant de nombreuses années, Louis Dubois a siégé durant 7 législatures consécutives au Conseil général de Bevaix (1972-2000). En 2007, il est devenu l'un des membres fondateurs de l'Entente bevaisanne. "Sous ces nouvelles couleurs, il sera élu au Conseil communal bevaisan en 2008 et réélu au Conseil général en 2012", indique le parti, présidé sur le plan cantonal par Mauro Nanini, lui-même ancien PDC.

Pas d'élection tacite?

"Louis Dubois a décidé de se mettre au service de la population neuchâteloise", poursuit le communiqué. Il brigue donc le siège laissé vacant suite à la nomination du conseiller d'Etat socialiste Jean Studer au Conseil de Banque de la BCN et empêchera du coup une élection tacite: les Neuchâtelois devront donc se rendre aux urnes le 14 octobre. Ce qui réjouira sans doute le tandem d'humoristes Cuche & Barbezat, qui voulaient que le peuple se prononce...

Trois candidats à la candidature socialiste

Le Parti socialiste neuchâtelois doit désigner son candidat le 18 août prochain parmi trois candidats à la candidature: le conseiller communal de La Chaux-de-Fonds Laurent Kurth, le député et directeur du lycée Jean-Piaget Mario Castioni et le président de commune de Corcelles-Cormondrèche Patrick Bourquin.

L'Entente cantonale neuchâteloise est née en février 2009, Elle souhaite dépasser les querelles Haut-Bas et gauche-droite. Elle a présenté ses premiers candidats aux élections cantonales de la même année, n'atteignant cependant pas le quorum.

Par frk

Source: comm



0 commentaire
Publier un commentaire

Veuillez vous identifier pour poster un commentaire sur le site

Adresse e-mail
Mot de passe

Oublié votre mot de passe ?      Créer un compte web free





 






Sondages

Réseaux sociaux

iphone

ipad

Cinéma

Annuaire de liens

Agenda