oubli mot de passe
login Inscription | Abonnement
26.07.2012, 16:08 - Horlogerie
Actualisé le 26.07.12, 16:52

Felix Baumgartner veut franchir le mur du son en chute libre. Une Zenith au poignet.

Felix Baumgartner devrait s'élancer le mois prochain de la stratosphère.
Crédit: sp
Le détail du déroulement du saut.
Crédit: sp

Le sportif de l’extrême Felix Baumgartner veut devenir en août le premier homme à franchir le mur du son en chute libre. L'Autrichien de 43 ans est l’ambassadeur de la marque horlogère Zenith, au Locle. Un défi où il mettra sa vie en jeu. Mais son dernier test, réalisé mercredi à plus de 860 km/h, l’a rendu très confiant.

D'une altitude de 36 500 m

Ambassadeur de l’horloger loclois Zenith, Felix Baumgartner est prêt à faire le grand saut : il a réussi ce mercredi un test majeur avant de tenter, le mois prochain, de devenir le premier homme à passer le mur du son en chute libre. Pour cela, il s’élancera d’une capsule suspendue à un ballon dans la stratosphère, à plus de 36 500 mètres d’altitude, soit près de quatre fois plus haut que les avions de ligne. Mercredi, au Nouveau-Mexique, l’Autrichien de 43 ans a réussi un saut en parachute à près de 30 000 mètres et s’est réceptionné sur la terre ferme du Nouveau Mexique quelques minutes plus tard, après un saut à une vitesse maximum de 862 km/h. De 36,5 km, le saut devrait durer environ 5 minutes et 30 secondes, ce qui serait le plus long saut de l’histoire.

Quatre records du monde

En fait, Felix Baumgartner vise quatre records mondiaux : le plus haut vol en ballon habité, la plus haute chute libre, la plus longue durée de chute libre et le franchissement du mur du son en chute libre. Zenith sera le chronométreur de cette mission extrêmement dangereuse estampillée Red Bull Stratos. En effet, pour franchir le mur du son, le sportif de l’extrême devra atteindre, voire dépasser, la vitesse de 1125 km/h avant d’ouvrir son parachute. « Etre pionnier implique toujours un risque », indique Felix Baumgartner, «mais j’ai besoin d’un défi. Là, c’est l’apothéose de la chute libre.» Pour limiter ces risques, il s’est entouré d’une équipe d’experts emmenée par l’ancien colonel de l’US Air Force Joseph Kittinger, qui a lui-même atteint l’altitude de 31 333 mètres, et détient donc trois des quatre records que le sportif autrichien entend battre.

Première montre à franchir le mur du son

Au poignet, Felix Baumgartner portera une Zenith dotée d’un mouvement El Primero, une montre qui sera elle aussi la première à franchir le mur du son aux portes de l’espace. La Zenith Stratos peut résister à des vibrations intenses, de brusques variations de pression et de violentes accélérations allant jusqu’à 11G.  « Nos montres ont participé à certaines plus grandes aventures de l’humanité », explique Jean-Frédéric Dufour, le CEO de la marque locloise, aux mains du groupe LVMH, «Amundsen dans sa découverte des pôles ou Louis Blériot dans sa traversée de la Manche. Felix Baumgatner est de la même étoffe que ces héros.»

Né à Salzbourg en 1969, Felix Baumgartner a commencé à faire de la chute libre à l’âge de 16 ans. Il a ensuite rejoint l’escadron de compétition de l’armée autrichienne. Il est l’ambassadeur de Red Bull depuis 1988 et s’est rendu célèbre, en 2003 pour avoir traversé la Manche avec une aile en carbone.

Par Françoise Kuenzi



0 commentaire
Publier un commentaire

Veuillez vous identifier pour poster un commentaire sur le site

Adresse e-mail
Mot de passe

Oublié votre mot de passe ?      Créer un compte web free








Agenda

Annuaire de liens

Cinéma

ipad

iphone

Réseaux sociaux

Sondages